Ma Provence, elle vibre sous un ciel d’azur où le vent emporte tous les nuages, sans le moindre écueil, la moindre armure, laissant des soupirs dans son sillage.

Ma Provence, elle sent la lavande le long de ses plaines et ses landes, où bien des amours de jeunesse ont laissé des fruits d’allégresse.

Ma Provence, on la connaît partout, aux sons de ces accents bien de chez nous rendant jaloux bien des visiteurs, car chez nous le soleil est dans notre cœur.

Ma Provence elle est dans mon âme, à chaque détour elle m’enflamme et jamais je ne m’en éloigne, c’est pour ça que j’en témoigne !

Ma Provence.